Médecine chinoise

La médecine chinoise est un système médical complet, cohérent qui voit l’Etre Humain et son fonctionnement d’une manière particulière. Cette vision est née de l’observation de la nature et s’appuie sur des théories fondamentales dont les plus connues sont le Yin Yang, l’énergie (Qi) et les cinq éléments (Wu Xing). Ces théories sont une manière d’expliquer le fonctionnement de l’univers, de la nature et de l’homme. Les traitements en médecine chinoises et occidentales sont parfaitement complémentaires.

Acupuncture

Le pilier thérapeutique chinois le plus utilisé en occident.

« Zhen Jiu Fa » Littéralement : méthode des aiguilles et de la cautérisation.

L’acupuncture fait partie des 13 branches thérapeutiques de la médecine chinoise ancienne et parmi les quatre branches traditionnelles, dites « interventions externes ». Celles-ci sont le massage « Tui Na An Mo », les mobilisations articulaires « Zheng Gu » , les emplâtres « Gao » et l’acupuncture et la moxibustion « Zhen Jiu ».

L’acupuncture restaure les fonctions normales de l’organisme en stimulant certains points sur les méridiens. Plus précisément, il s’agit de l’insertion de fines aiguilles sur des points bien précis qui vont permettre de soigner les patients.

Dans un sens plus large l’acupuncture comprend un ensemble de méthodes dont la principale est l’insertion d’aiguille mais elle comprend également la moxibustion, la saignées, les ventouses et le grattage.

L’acupuncture est particulièrement intéressante pendant la grossesse qui est une période de bouleversement physique et psychique.

Elle permet de traiter des troubles tels que nausées de la grossesse, douleurs du dos ou du bassin, œdèmes, irritabilité mais également de préparer l’accouchement ou d’aider le retournement du bébé entre autres exemples.

Finalement l’acupuncture peut parfaitement aider en cas de fatigue, de prise de poids, de problème de cycle ou d’allaitement, migraine, déprime et désir d’enfants notamment.

Phytothérapie chinoise

L’art des plantes est le pilier thérapeutique le plus utilisé en Chine. On la considère comme plus puissante que l’acupuncture.

C’est un pilier essentiel de la thérapie chinoise et fait partie des 4 branches internes. Elle est utilisée depuis toujours et constitue un « trésor national ».

La phytothérapie chinoise est composée essentiellement de plantes, mais également de substances minérales et animales. Elle compte quelques 5000 remèdes connus.

La phytothérapie est la méthode qui a le plus large spectre d’action. Ce qui fait son efficacité est qu’elle repose sur l’art de combiner judicieusement les substances entre elles. C’est une logique d’équipe, d’ensemble.

La spécificité des traitements sera également l’individualisation. Ceux-ci seront adaptés au patient et à sa pathologie propre afin d’être en adéquation avec la situation. Il n’est donc pas étonnant de voir sa médication changer au fur et à mesure des rencontres.

Les plantes peuvent traiter la fatigue du post-partum, la dépression, les troubles liés à la ménopause, l’infertilité, etc.. et se combinent souvent avec les séances d’acupuncture.